Environ 30% des patients démarrent la dialyse dans des conditions d’urgence (registre REIN 2016) sans que cette valeur ne se modifie au cours des 10 dernières années. Le démarrage en urgence est associé à une perte de chance pour le patient (mortalité plus élevée, moindre chance de dialyse autonome, moindre chance d'inscription sur la liste de greffe) et à un surcoût important pour la société (durée d'hospitalisation initiale plus longue, complications et réhospitalisations plus fréquentes) (registre REIN 2015).

Parmi les patients démarrant en urgence, 20% environ sont des patients inconnus des services de néphrologie. Quelques-uns de ces patients n’ont aucun suivi médical mais la plupart sont intégrés dans le système de soins et suivis pour des affections diverses (diabétologie, cardiologie, oncologie notamment) et une majorité sont titulaires d'une ALD.

La plupart de ces patients bénéficient d’analyses biologiques régulières dans le cadre de leur prise en charge médicale. Ces analyses ne sont pas toujours exploitées suffisamment ou suivies d’investigations complémentaires ce qui peut différer la reconnaissance d’une maladie rénale chronique (MRC) et l’adressage aux services spécialisés.

Dans le cadre d’une expérimentation régionale (départements 67, 68), soutenue par l’Agence Régionale de Santé du Grand-Est et le Ministère de la Santé, nous proposons un projet de système d'alerte automatisé basé sur le score de risque rénal (SRR), rendu avec les résultats biologiques.

L’objectif est d’améliorer l’adéquation de l’adressage au spécialiste, de réduire le délai d’accès à la consultation néphrologique et de réduire le nombre de patients démarrant la dialyse en urgence.

Les pages suivantes (onglets cliquables) résument les recommandations concernant le diagnostic précoce de la MRC (dépistage), l’utilisation et l’interprétation du score de risque rénal (SRR), les évaluations complémentaires appropriés, les conditions d’adressage au spécialiste, et les principes généraux du traitement.


Ce document a été rédigé par des spécialistes néphrologues, à l’usage des professionnels de santé et à partir des recommandations internationales en vigueur. Il s’agit d’un outil d’aide à la décision général qui peut être pondéré au cas par cas par le jugement clinique.

 

 

 

 


Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com