Statine

Les sujets A2, A3 ou G3-G5 sont à haut, voire très haut risque cardiovasculaire.

Une statine est recommandée systématiquement (sauf contre-indication ou cholestérol-LDL spontanément < 0.70 g/l) :
- chez tous les diabétiques
- chez les non diabétiques de plus de 50 ans
- chez les non diabétiques de moins de 50 ans en cas d'antécédents coronarien ou cérébro-vasculaire

Contre-indications :
- Maladie hépatique active,
- Consommation excessive d'alcool,
- Grossesse (les femmes en âge de procréer ne doivent utiliser une statine qu'en cas de contraception fiable)

Précautions d'emploi
- Le suivi ultérieur des EAL n'est pas utile sauf si le résultat est susceptible de modifier le traitement
- Mesurer les transaminases avant de débuter la statine. Le suivi ultérieur n'est pas nécessaire car le risque d'anomalie ultérieure est faible chez les individus avec des transaminases normales initialement
- CPK pas nécessaires initialement puis au cours du suivi sauf chez les individus développant des symptomes suggestifs de myopathie.

 

Anti-agrégant plaquettaire

Une faible dose d'aspirine (75-100 mg/j) peut être proposée pour la prévention secondaire chez les individus (diabétiques ou non) ayant des antécédents cardiovasculaires (SCA, IDM, AVC, AIT, artériopathie périphérique) et sans risque hémorragique excessif.

Contre-indication
- Antécédent de saignements digestif sous aspirine


Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com